[]
Philopsis

Philopsis Notes de cours

Crépuscule des idoles

Cours d’Eric Blondel

dimanche 10 juin 2007, par Blondel Eric

Nietzsche se présente comme un penseur qui veut rompre avec les idéaux anciens, philosophiques et religieux. Cependant, ses références sont essentiellement issues de la Bible et de Schopenhauer. Ses attaques contre la religion (christianisme) sont à la fois pertinentes et injustes. Il les conduit avec la véhémence des prophètes combattant les idoles, les faux dieux. Il met en cause le moralisme, comme Jésus l’a fait....
Le titre, Crépuscule des idoles, est une allusion parodique au Crépuscule des dieux de Wagner, quatrième opéra de la tétralogie de l’Anneau de Nibelung (1869-1874). C’est dans la provocation, le rire qu’il convient de rechercher la pensée de Nietzsche, et la cohérence des images.
L’idole (image prédominante de ce texte) est le faux dieu que l’homme a lui-même créé et qu’il adore, oubliant qu’il se soumet ainsi à ses propres désirs, à ses rêves voire à ses défauts.
Le crépuscule, c’est la lueur de la tombée du jour. Dans la philosophie classique, la source de toute vérité, Dieu a toujours été présenté comme la lumière intense du soleil au zénith. Le processus de la connaissance, de Platon à Hegel, est de l’ordre de la vision. Pour Nietzsche, cette lumière de la vérité, le Dieu-soleil, pâlit. C’est le déclin, en Occident, du fondement premier de toutes les valeurs. "Dieu est mort".
À l’exemple de Moïse, Nietzsche se présente comme le destructeur des idoles. Quand vient le crépuscule on ne peut plus voir distinctement, il faut donc écouter, ausculter les idoles. Il faut avoir l’ouïe fine, une "seconde paire d’oreilles" pour déceler ce qui est caché. Nietzsche montre alors la maladie intérieure des idoles.
Il appelle cette méthode "psychologie", "sémiotique", "symptomatologie" et d’un terme générique, la "généalogie". La généalogie permet de remonter d’un symptôme manifeste à son origine corporelle cachée.


Plan du cours d’Eric Blondel sur le Crépuscule des idoles de Nietzsche :

- Introduction
- Préface (commentaire détaillé des 3 premiers alinéa)
- Le problème de Socrate §1 et §2

titre documents joints

P.-S.

 [1]

Notes

[1Le cours, téléchargeable ci-dessus, a été professé par Eric Blondel à L’Université Paris I Panthéon-Sorbonne dans le cadre de la préparation à l’agrégation de philosophie (session 2007). Il est publié avec l’accord de l’auteur.

 


| Philopsis éditions numériques | ISSN 1954-3689 |

SPIP