[]
Philopsis

La valeur de la personne

mercredi 30 octobre 2019, par Porée Jérôme

Les discussions en éthique médicale aussi bien que dans d’autres domaines mobilisent sans cesse la notion de personne – associée généralement à une autre : celle de dignité. Parler de la « dignité de la personne », c’est attribuer à celle-ci une valeur intrinsèque ; c’est supposer donc qu’elle vaut indépendamment de ses actions ou de son utilité sociale. Mais qu’est-ce qu’une personne ? Et quel est le fondement de sa dignité ? On peut s’étonner que ces questions soient rarement posées ou qu’elles n’appellent qu’une réponse de principe. Dans le Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, il n’y a pas d’entrée pour la notion de personne : le point central de toute éthique et de toute philosophie morale est un point aveugle. Il en est de même de la notion de valeur lorsqu’on l’attribue à la personne.


titre documents joints

 


| Philopsis éditions numériques | ISSN 1954-3689 |

SPIP

Soutenir par un don