Philopsis

INFOS Session en cours



Derniers articles publiés

La question du langage dans "Le visible et l’invisible"

23 novembre 2014 Dupond Pascal
Merleau-Ponty comprend la philosophie, à la suite de Husserl, comme nous invitant à revenir aux choses mêmes, à retrouver un contact ou une coïncidence avec les choses. Le philosophe communique avec le monde et cette communication est de l’ordre du contact, sa vision est une « palpation ». Mais en même temps il interroge, ce qui exige écart et langage. La question est de savoir quel peut être le statut du langage dans une philosophie qui pense le rapport à l’Être comme contact et interrogation. Si la (...)
Lire...

Métaphysique et langage dans l’"Essai sur l’origine des connaissances humaines" de Condillac

23 novembre 2014 Nail Cécile
Si Locke avait eu « le courage ou le loisir de [...] corriger les défauts » de son Essai sur l’entendement humain, l’Essai sur l’origine des connaissances humaines aurait-il vu le jour ? L’« Introduction » de l’Essai de 1746 semble imputer aux « longueurs, aux répétitions et au désordre qui règnent » dans le traité lockien son incapacité à mener à bien son projet initial : refaire de la métaphysique une science première, capable de « rendre l’esprit lumineux, précis et étendu, et, par conséquent, le préparer (...)
Lire...

Jacques Bidet

Théorie et philosophie dans Le Capital

16 novembre 2014 Bidet Jacques
La plus grave erreur, et la plus commune, que les philosophes puissent faire à propos du Capital est de fonder toute leur lecture sur son sous-titre "Critique de l’économie politique". Bien sûr, il y a critique. Mais cette critique se rattache à une théorie. Elle ne vaut que ce que vaut cette théorie. Encore reste-t-il à savoir ce que l’on doit entendre ici par « théorie ». Le désintérêt, assez général chez les philosophes, à l’égard de cette question conduit à une neutralisation de la (...)
Lire...

Marguerite Angrand

Le réel selon Lacan

16 novembre 2014 Angrand Marguerite
La clef de voûte de la pensée et de l’œuvre lacaniennes, c’est la thèse des trois registres : Symbolique – Imaginaire – Réel On en trouve l’amorce dès le Séminaire I, Les écrits techniques de Freud (1953-54) : « Catégories élémentaires sans lesquelles nous ne pouvons rien distinguer dans notre expérience » (p. 297). Ceci sera précisé dans des textes ultérieurs, ainsi dans le « Bulletin de l’Association freudienne » (nov. 1982) : « registres qui sont bien les registres essentiels de la réalité humaine, registres (...)
Lire...

Laurent Giassi

Les rapports de la raison et du réel chez Hegel

16 novembre 2014 Giassi Laurent
Cet article commente le texte suivant : « Au début, le passage de sa vie idéale à la société civile peut apparaître au jeune homme comme un douloureux passage à la vie de philistin. Jusque-là, seulement occupé d’objets universels et travaillant simplement pour lui-même, le jeune homme qui devient un homme doit, en entrant dans la vie pratique, être actif pour d’autres et s’occuper de singularités. Or, autant cela est impliqué dans la nature de la chose – puisque, s’il faut agir, il faut progresser en (...)
Lire...

VEILLE CONCOURS

Retrouvez ces liens à partir des rubriques de votre concours :
Agrégation externe - Agrégation interne




| Philopsis éditions numériques | ISSN 1954-3689 | Site hébergé par le CRDP de Versailles |

SPIP